• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Des travaux incontournables

Des travaux incontournables - Tim Williams

Quand j’ai acheté cette maison, je ne me doutais pas de tous les travaux qui seraient nécessaires pour que j’y installe confortablement ma famille. J’ai commencé par la toiture. J’avais acquis cette habitation pour un prix très bas, et je voulais absolument tout faire moi-même. Je ne savais pas encore que mes efforts seraient accompagnés de ceux de mes nombreux amis, de ma famille, et même de quelques voisins qui vinrent pour des travaux particulièrement difficiles à faire, sans la participation de cinq ou six hommes. J’ai charrié des gravats, détruit des murs à la masse, refait des cloisons avec tous les tuyaux d’arrivée d’eau, ainsi que les gaines pour l’électricité, j’ai même demandé à des artisans de différents corps de métier, de venir. Au bout de six mois, la demeure était partiellement habitable. Nous avons emménagé un dix-huit octobre, il y a un peu plus de deux ans.

J’avais même demandé une inspection camera de tous mes drains, pour être parfaitement sûr qu’ils étaient en bon état, ce qui était le cas. Ces spécialistes m’avaient été recommandés par mes parents, et je suis reconnaissant à mon père et à ma mère de m’avoir donné leurs coordonnées. Mon épouse a de la patience et elle sait coudre avec habileté. D’un vieux canapé, au tissu usé, elle réussit à faire un confortable sofa ; des rideaux furent mis aux fenêtres, des housses de coussins bariolées agrémentèrent l’austère cuisine, que je n’avais pas totalement refaite. J’avais été étonné de la rapidité à laquelle ma conjointe parvenait à fabriquer tous ces accessoires de décoration. De plus, elle parvint à choisir des couleurs pour les tissus qui étaient en parfaite harmonie avec les tons des peintures murales.

Elle eut quelques déconvenues en voyant que la longueur d’un tissu ne lui permettait pas de réaliser tous les coussins sur le canapé, par exemple, mais sa créativité lui permit de rebondir rapidement, et de trouver des solutions simples aux problèmes qui se posaient à elle. Le printemps suivant, je fabriquais un salon de jardin avec des chutes de bois, récupérées chez des amis ou de la famille. Je fis deux beaux fauteuils d’extérieur, une grande table et plusieurs chaises pliables. Mon épouse habilla le salon de ses tissus bigarrés, fleuris ou à motif géométriques. Elle avait sélectionné des imprimés d’ananas, des flamants roses sur un ciel doré, des fleurs hawaïennes qui étalaient leurs couleurs franches sur les meubles de jardin.

 

The author:

author

Tim, le souriant : c’est ainsi qu’on le surnomme. Joyeux dans la vie comme sur le Web, ses textes ont souvent ce petit côté amusant et drôle qui nous donne envie de lire le prochain billet. Mais son blogue n’est pas uniquement amusant, Tim désire aussi bien informer son lectorat. Ses sujets de prédilection : les contenus scientifiques, l’esthétique et des tranches de vie pour couvrir des sujets variés. Lisez-le…et vous comprendrez!